Beloeil – Blicquy : accident Eurostar – un jeune s’est confié à un éducateur – 4 ados arrêtés

Beloeil blicquy jeune porte ouverte eurostar

Quatre mineurs d’âge ont été interpellés à la suite de l’incident impliquant un train Eurostar ce vendredi 19 février 2016Il s’agit de jeunes âgés de 15 ou 16 ans, de nationalité française. En aveux, ils ont été appréhendés dans un institut spécialisé situé non loin du lieu de l’incident, a indiqué ce lundi 22 février le parquet de Tournai. Selon Nord Eclair,  un des jeunes s’est dénoncé à un éducateur de l’institut la Porte Ouverte de Blicquy.

 

Selon les premiers éléments de l’enquête, ils voulaient tenter une expérience en plaçant les obstacles sur la ligne à grande vitesse.

C’est un éducateur qui a averti la Police après avoir recueilli les regrets exprimés par un des jeunes protagonistes  Les trois premiers ont été interpellés samedi, privés de liberté et auditionné  par la Police, ils ont ensuite fait l’objet d’une ordonnance du juge de la jeunesse.

Le dernier, qui était rentré dans sa famille ce week-end, a été intercepté ce lundi en fin de matinée.  il a été entendu, privé de liberté et sera vu par le juge de la jeunesse ce mercredi.

Lors de leur audition, ces jeunes, qui ont entre quinze et seize ans, ont confirmé leur participation à la pose du bloc de béton sur la voie. C’est un juge de la jeunesse qui s’occupe de leur dossier.

Etant donné la nationalité des jeunes, le juge devrait rapidement se mettre en rapport avec un homologue Français.

Infrabel porte plainte ce lundi pour sabotage et entrave méchante à la circulation.

De nationalité française, ces quatre jeunes, âgés de 15-16 ans, souffrent de troubles comportementaux. Ils sont scolarisés en Belgique mais ils ont fait l’école buissonnière vendredi matin.

Trois d’entre eux ont fait l’objet de mesures strictes imposées par un juge de la jeunesse. Le quatrième passera mercredi devant le juge. Leur sort pourrait ensuite être confié à un tribunal des enfants en France.

“Au niveau Pénal, les prestations que ces jeunes devront effectuer devront être définies, précise Frédéric Bariseau. Au niveau Civil, les conséquences peuvent se révéler assez importantes vu les retards engendrés et les dégâts aux voies et à la motrice maintenant cette responsabilité  se réglera au niveau des assurances”.

Comments

comments