Laplaigne – Pipaix : Raymond est décédé en cherchant une place de parking

pipaix accident mortel

Raymond Midavaine, 77 ans, de Laplaigne est décédé ce samedi 19 novembre 2016 en début d’après-midi face à l’établissement “Trolls et Bush” à Pipaix. Il cherchait une place de parking…

Il était aux environs de 13 h 15 quand un bruit sourd a été entendu au sein de la taverne Trolls et Bush, où de nombreux clients s’étaient attablés en pleine heure de midi.

” Depuis la fenêtre, on a pu voir une voiture être traînée sur de nombreux mètres après avoir été emboutie par un autre véhicule “, commente un couple d’amis venus se restaurer.

Il apparaît que le conducteur d’une Ford Ka sortait du parking de l’établissement pipaisien lorsqu’il a été percuté de plein fouet par une Opel Astra venant de Tournai.

Ce n’est pas la première fois que la chaussée de Mons (N50), qui relie Tournai à Mons, via Péruwelz, est le théâtre de collisions mortelles.

Au volant de la voiture qui sortait du parking, Raymond Midavaine, âgé de 77 ans, est mort sur le coup.

Son épouse, qui se trouvait à ses côtés dans l’habitacle, a été blessée tandis que la troisième passagère du véhicule a aussi été prise en charge par les ambulanciers.

Toutes deux ont été transportées à l’hôpital, en état de choc et souffrant de contusions multiples selon les intervenants.

Raymond Midavaine, était domiciliée dans l’entité de Brunehaut, plus précisément à Laplaigne.

Il était par ailleurs bien connu du personnel de la taverne Trolls et Bush puisqu’il y avait ses habitudes. ” Il était un client très fidèle et régulier. On le voyait quatre à cinq fois par semaine “, explique une employée de l’établissement leuzois.

Le conducteur de l’Opel Astra est sorti indemne de l’accident. En fin d’après-midi, samedi, le parquet de Mons-Tournai confirmait les premiers éléments de l’enquête: l’occupant de la Ford Ka a trouvé la mort alors qu’il sortait du parking du café-restaurant où il n’avait pas trouvé de place pour se garer.

” Le véhicule qui l’a heurté roulait à une vitesse adaptée et le taux d’alcoolémie du chauffeur, qui rentrait de son travail, était dans la norme. L’accident pourrait donc s’expliquer par un moment d’inattention “, a précisé le parquet.

À la famille et aux proches de Raymond Midavaine, la rédaction de Wapi-info.com adresse ses plus sincères condoléances.

Comments

comments