Ellezelles : vol macabre dans un champ – une vache tuée et découpée sur place

ellezelles

Les auteurs du vol étaient visiblement des professionnels et des connaisseurs. Gery Callaert a découvert la carcasse de sa génisse ce vendredi 22 mai 2015 au matin, démembrée et découpée au beau milieu de son champ. Il a tout de suite constaté que les voleurs avaient emporté les meilleurs morceaux. “Ils ont coupé les épaules, les deux fesses, et le dos. C’est incroyable, il leur a quand même fallu un bon couteau, parce qu’ils ont bien coupé nettement dans la peau”, explique le commerçant en bestiaux.

La génisse de deux ans venait à peine d’être mise au champ, avant d’être victime de cet acte barbare. “C’est pas possible, vous et moi on ne saurait pas faire ce genre de chose, mais là on voit que ce n’est pas la première fois qu’ils le font”, s’indigne Gery Callaert.

Pour André Richart, qui élève 145 bêtes, c’est une première complètement stupéfiante. “Ça fait un choc, on n’est pas habitué à voir ça. On voit toute de suite que c’est pour voler, que c’est pour la valeur de la viande, pour la revendre, ou bien pour la manger, je ne sais pas”, explique l’agriculteur.

Près de 2.000 euros de préjudice

Pour le propriétaire de la vache, le préjudice est de 1.500 à 2.000 euros. Un vol lucratif, auquel les fermiers de la région ont déjà été confrontés. André Callaert a porté plainte, mais il reste impuissant face à ce type de délinquance. “C’est la bonne saison, toutes les bêtes sont en prairie. C’est pour ça qu’ils recommencent, on n’a rien entendu pendant l’hiver, et ici ça recommence, c’est bien la preuve”, explique-t-il.

La viande volée sera probablement revendue au marché noir. Quant à la carcasse de la génisse, elle finira au clos d’équarrissage.

Comments

comments